| Nationalité : U.S.A
| Année de création : 2017
| Nombre de saisons : 4
| Nombre d'épisodes 46
| Durée d'un épisode 52'
| Créateur :
Bruce Miller
| Casting : :
Elisabeth Moss Yvonne Strahovski Joseph Fiennes Alexis Bledel Samira Wiley

The Handmaid's Tale : June vous entraîne dans sa rébellion

Dans un futur proche, où la pollution radioactive a entraîné la stérilité de la plupart des femmes, les Etats-Unis sont devenus la République de Gilead. Après un coup d'Etat, un groupe d'hommes fanatisés a pris le pouvoir et installé un gouvernement théocratique qui a aboli tous les droits des femmes. Dorénavant, celles-ci sont réparties en trois castes, les Epouses, les Martha et les Servantes.

La servante ecarlate

Pourquoi rejoindre June dans sa rébellion ?

img

1. Une série qui dépasse la fiction

La servante écarlate est une dystopie, c'est à dire une série qui dépeint un monde utopique sombre où les dirigeants ont les pleins pouvoirs. Un monde où les femmes n'ont plus le droit de lire, d'écrire, de travailler... juste de procréer. Ces femmes fertiles appelées Servantes écarlates sont reconnaissables grâce à leur tenue : une robe rouge et une coiffe blanche. Chaque mois, elles sont malmenées par le mari de la maison où elles ont été placées pour donner un enfant au foyer. Tout cela devant la maîtresse de maison. Certaines scènes sont si dures à regarder que l'on baisse parfois les yeux, en essayant de se rassurer car ce n'est que de la télé. Sauf que les tortures et autres sévices qu'elles subissent s'inspirent pour la plupart d'horreurs commises dans l'histoire.

img

2. June, rebelle parmi les rebelles

La série suit June (Elisabeth Moss), femme et mère aimante et protectrice jusqu'au coup d'état. Séparée de son mari Luke et de sa fille Hannah, destinée à procréer pour le compte de couples sans enfant, elle va se transformer. La sérénité va laisser place à la colère et la tendresse à la violence. June ne sera plus jamais la même. La voix off de la série est la sienne, ce qui permet au téléspectateur de vivre les événements de son point de vue.

img

3. Symbole de la lutte pour les droits des femmes

La série a inspiré les femmes du monde entier qui n'hésitent plus à se vêtir de robes rouges et coiffes blanches lors de manifestations et défilés où elles revendiquent leurs droits. La première du genre date de mars 2017, peu de temps après l’élection de Donald Trump et année de diffusion de la première saison de la série. Vingt jeunes femmes, vêtues du désormais tristement célèbre costume rouge et blanc de servante, se tiennent debout en cercle dans la rotonde du Capitole de l’état du Texas. Les servantes écarlates deviennent dès lors, des icônes.

Saviez vous

Vous serez ravis d'apprendre que :

  • La série est adaptée du roman éponyme de Margaret Atwood, La Servante écarlate, publié en 1985.

  • L'auteure s'est inspirée des pratiques de la secte, "People of hope".

  • Margaret Atwood apparaît dans le premier épisode.

  • Gilead est le nom d'un quartier de la Ville de Campbelltown, banlieue de Sydney(Australie).

  • Les actrices ne sont pas maquillées dans la série pour que leurs expressions soient le plus marquées possibles.

infos

Où regarder The Handmaid's tale ?

Les 4ères saisons de The handmaid's tale sont disponibles sur SALTO

background salto
infos
Regarder la série